Au potager de la Coccinelle : montage des tunnels!

Cette semaine fût intense au potager. Les conditions météo (et notre organisation..) nous ont enfin permises de pouvoir monter non pas un mais deux tunnels! Auparavant nous avions terrassé la parcelle qui allait les accueillir, afin que les tunnels soient posés sur un sol plutôt plat, tracé précisément leur futur emplacement et distribué les pièces à l’endroit où elles allaient être montées.

Arceaux élevés et emboîtés

Et c’est là que tout commence… Nous avons posé et planté les croix (support des arceaux plantés dans le sol) dans le sol, avec une entretoise entre chacune. Nous avons ensuite assemblés les arceaux au sol, un par un, avant de les élever et de les emboîter sur leurs supports. Après que tous les arceaux aient été élevés, nous avons fixé les entretoises au faîtage (haut du tunnel) et sur les côtés afin que les arceaux soient assemblés entre eux à égale distance.

Pose d’une ficelle pour maintenir arceaux montés

 

Pour ne pas que l’assemblage se défasse au fur et à mesure et avant que les fils de fer soient fixés, nous avons passé une ficelle autour des arceaux tout au long du faîtage.

 

 

 

 

Fixation des barres de culture

C’est ensuite au tour des barres de culture, barres transversales assurant rigidité, résistance aux arceaux mais également support aux fils de culture (fils qui permettront aux cultures hautes d’être attachées en hauteur).

 

 

 

Nous avons procédé de la même façon pour le second tunnel et la nuit est tombée! Avant de pouvoir espérer planter des légumes dessous, il nous reste la pose des fils de fer (fils de support pour les plastiques de serre), la pose des plastiques et celle de l’irrigation.

En plein champ, quelques cultures de l’année dernière n’avaient pas encore été nettoyées. Il nous restait quelques filets, paillages et irrigations à ranger et à rentrer. Comme toujours, dès que nous essayons de plier un voile thermique, le vent se lève et ce n’est pas toujours simple!

 

Plantations oignons, navets et salades

 

Côté implantations, nous avons planté une série de navets nouveaux, d’oignons blancs et de salades sous tunnels. Quand ceux-ci seront au stade récolte, le printemps sera là!