Au potager de la Coccinelle : s’emmitoufler

Le froid, le « vrai » avait été annoncé pour la fin de semaine, nous avons donc entrepris de mettre à l’abri et couvrir tout ce qui pouvait l’être. Certaines cultures craignent plus ou moins le gel. Celles encore au champ sont les poireaux (qui vont rester tout l’hiver dehors), les choux et les légumes racines.

Nous avons commencé par soulever et rentrer toutes nos betteraves et cela nous a pris quelques heures, nous nous étions un peu « emportés » sur les semis.

Premières vraies gelées sur nos feuilles de betteraves
Belle récolte de betteraves, en caisses

 

 

 

 

 

 

Les lieux de stockage de nos légumes racines commencent à être insuffisants, surtout qu’ils nous restent les céleris, les radis noirs et les navets à rentrer qui, eux aussi, craignent le gel. Pour les faire patienter un peu (nous n’avons que deux bras, chacun), nous les avons recouverts d’un voile thermique, agissant comme une couverture sur la culture. Ces voiles ayant tendance à s’envoler avec le vent, nous les avons lestés avec des sacs de sable (sacs silos).

Voila thermique protégeant nos légumes racines

Certaines variétés de choux craignent plus le froid que d’autres. Les trois  que nous avons

Choux lisses prêts à être rentrés

mises à l’abri sont nos choux « à choucroute », nos choux frisés et nos choux lisses. Pendant la récolte, la météo était bien celle d’un mois de novembre : températures à peine positives, petite bruine mêlée à de la neige et ciel bas!

Choux à choucroute stockés en palox bois

Fin de semaine, la neige est tombée sur le potager mais cela ne nous a pas arrêté.

Premières neiges de l’année sur le potager

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons remonté nos portes de tunnel, pour tenter de gagner quelques degrés et limiter les courants d’air dans les tunnels.

Remise en place des portes des tunnels

Dans ces même tunnels, nous avons planté les dernières séries de l’année : salade et mâche. Plantations terminées pour 2017!

Dernières plantations de salades de l’année

Nos avons terminé « d’isoler » notre lieu de stockage de courges, à l’aide de palox remplis de paille et de petites bottes de paille. C’est très artisanal mais cela limite bien les courants d’air froid.

Isolation du stockage des courges

Notre point de vente à la ferme continue également à prendre forme. Toujours dans le même esprit, nous avons installé une jolie banque de vente en utilisant des palox bois. Cela nous plaît beaucoup!

Banque du point de vente du po