Au potager de la coccinelle : les courges à l’abri à temps

Ce début de semaine a été marqué par un phénomène prévisible mais toujours  appréhendé : les premières gelées.  Comme  elles avaient été annoncées, nous avons pu anticiper:

  • En fermant les portes de nos tunnels dans lesquels se maintiennent encore nos « culture d’été » (tomates, aubergines et poivrons) et nos verdures d’automne (salades, clergeon, épinards, mâche…). La fermeture des portes consiste à remettre en place les pignons des tunnels (façade large et plastifiée) que nous avions démontés cet été pour aérer l’ambiance des tunnels.
  • En rentrant nos courges à l’abri.  Pour procéder, nous avons attelé notre fourche élévatrice et notre remorque sur laquelle nous avons pu transporter nos palox plastique (grosses caisses avec base en palette ).
    Fourche élévatrice et remorque de palox
    Palox bien rempli de potimarron vert

    …et de courges butternuts

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir disposé les palox dans la parcelle, nous les avons délicatement remplis avec nos butternuts, potimarrons verts et courges musquées, avant de les transporter dans leur local de stockage.

Transport des palox sur notre remorque

Les potimarrons verts et butternuts resteront en palox dans le lieu de stockage.

Courges musquées entreposées sur étagères

 

 

Les courges musquées (muscades) étant plus grosses et nécessitant d’être régulièrement contrôlées, ont été entreposées sur de larges étagères.

 

 

 

Deux nouveaux tunnels vont très prochainement venir compléter nos tunnels actuels. Avant de pouvoir les monter, il faut que la surface qui va les accueillir soit plane et régulière. Eric a donc passé quelques heures aux commande d’une pelle mécanique pour terrasser le futur emplacement de ces tunnels en déplaçant quelques tonnes de terre!

terrassement de l’emplacement des nouveaux tunnels
Terrassement et déplacement de terre!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emplacements prêts à accueillir les deux nouveaux tunnels

 

Tant que la pelle était sur place, au potager, nous en avons profité pour agrandir un peu le parking qui accueille nos clients du mercredi après-midi (vente à la ferme entre 15 et 19h) et étaler du gravier sur celui-ci.

Nouveau parking du potager

Au mois de septembre, nous avions, avec l’aide d’une belle équipe d’amapiens, récolté nos pomme de terre de conservation.

Stockage hivernal des pommes de terre en cave

Pour les faire descendre en température et améliorer leur conservation nous les avions entreposées temporairement dans notre chambre froide (grand frigo). Maintenant que les températures sont descendues (et que nous avons besoin de place dans notre chambre froide….) nous les avons transférées dans leur lieu de stockage hivernal définitif avec l’aide de collègues maraîchers.