Au potager de la coccinelle : petits et grands travaux – Première partie

L’avantage durant l’été c’est que les jours sont longs et les températures agréables, nous faisant presque oublier les hivers passés et à venir. Mais après quelques mois un peu intenses dans les cultures, nous avons entrepris quelques améliorations sur et dans les bâtiments du potager.

  • La vente à la ferme se faisait jusqu’ici dans ou devant le bâtiment (selon les températures), ce qui n’était pas tout le temps très pratique et accueillant pour nos clients. Au printemps, nous avions donc réalisé une avancée en bois (charpente bois et tuiles) pour permettre de créer un réel lieu de vente. Ce n’était qu’une première étape. Ce week-end, nous avons organisé un chantier participatif pour poursuivre les travaux engagés. C’est ainsi qu’une super équipe d’amapiens  de l’AMAP Alpage est venue en renfort pour habiller d’ossature bois et de laine de bois un mur en moellon, sous cette avancée.
Mur en moellons, gris, froid et un peu triste
Mur en moellons, gris, froid et un peu triste

 

Équipe d'Amapiens en train de poser l'ossature bois
Équipe d’Amapiens en train de poser l’ossature bois
Résultat : mur chaudement habillé, prêt à recevoir un bardage en panneaux bois (OSB)
Résultat : mur chaudement habillé, prêt à recevoir un bardage en panneaux bois (OSB)
  • La façade ouest du bâtiment, nécessitait aussi d’être joliment isolée : pose d’une ossature bois, destinée à recevoir des panneaux de laine de bois, protégée par une membrane pare pluie, et supporter un bardage en clin.
Façade ouest avec ossature.
La même façade avec laine de bois et pare pluie de posés.
  • La pose du bardage dit « à recouvrements » avec des planches brutes, clouées horizontalement en partant du bas, chaque nouvelle lame recouvrant en partie la précédente, de quelques centimètres, nécessite un peu de temps mais le résultat est vraiment fini et joli!
Pose de bardage extérieur (partie non isolée) en clins par une autre équipe d’amapiens.
  • Dans le bâtiment également nous avons entamé de nouveaux aménagements. Notre atelier n’était pas encore très fonctionnel et isolé. Nous avons aménagé des supports pour nos ferrailles (nous en avons de nombreuses, étant donné que nous auto construisons beaucoup de nos outils et équipements) et  monté une solide cloison isolée dotée de prises électriques et d’un futur éclairage pour supporter toute notre quincaillerie!
    Cloison isolée dans l’atelier.

    Merci à tous pour votre aide précieuse, votre bonne volonté et votre bonne humeur!